Un électeur en vaut il un autre ?

0

Alors qu’un boulodrome de 470 000 € doit être construit pour au maximum une cinquantaine de licenciés, les 300 adeptes de gymnastique et de « pilates » apprennent qu’au moins la moitié d’entre eux vont être expulsés de la salle des fêtes et relégués au Chêne Vert, une salle exiguë, bien insuffisante pour leur permettre de travailler, dépourvue d’eau et de sanitaires. Quant aux autres, qui en principe ne sont pas concernés, ils se demandent s’il sera vraiment possible de transporter à chaque séance les tapis et autre matériel indispensable ou bien s’ils seront contraints de déménager à leur tour…smiley-rouge

La municipalité évoque la nécessité de réserver la salle des fêtes aux écoles pour y pratiquer leurs activités sportives le mercredi matin, et pour les employés municipaux d’y faire le ménage le vendredi après midi. Nous ignorons si une autre organisation eût été possible…mais si ce n’est pas le cas, pourquoi alors avoir rayé d’un trait de plume la construction d’une salle omnisports qui aurait répondu aux besoins de tous , gymnastes, joueurs de pétanque, et autres sportifs ?

Comments are closed.